Les addictions comportementales :

Nombreuses sont les activités qui nous procurent du plaisir. Cette sensation de plaisir est adaptative, c’est à dire que, d’un point de vu scientifique, elle favorise les comportements nécessaires à notre survie (manger), ou à la survie de l’espèce (se reproduire).

Cependant, dans certains cas, le plaisir se dérègle et les comportements deviennent excessifs. De nombreux plaisirs peuvent de ce fait, devenir des addictions.

Comme pour les addictions avec « substances », les conséquences négatives des addictions comportementales peuvent se répercuter sur toutes les composantes de la vie quotidienne. Cela peut être le cas pour les jeux de hasard et d’argent, les jeux vidéo, les achats qui deviennent alors « compulsifs« , ou bien encore avec la nourriture, le sexe, l’activité physique et le travail.

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *